Récits | Ophea.net

Récits

Marika et Jill sont des agentes de campagne

Marika et Jill, deux élèves du primaire, ont participé à la conférence Agents/Agentes de campagne d’Ophea sur la prévention de la violence à caractère sexuel. Par la suite, le club pour le sentiment d’appartenance à l’école a publicisé un évènement en tenue de soirée à l’aide d’une affiche sur laquelle on expliquait que les filles devaient porter une robe et les garçons, un smoking (un tuxedo). Marika et Jill étaient mécontentes du message inscrit sur l’affiche et du fait que les enseignants de l’école l’avaient approuvé.

Elles ont donc préparé une présentation et une courte vidéo sur les stéréotypes associés au genre et en ont fait la présentation à leur école. Marika a parlé devant la classe de questions relatives au sexe et au genre (ce qu’elle n’aurait jamais fait par le passé) et elle croit être prête à parler de n’importe quel sujet ! Elle ne se sent plus gênée à l’idée de faire une présentation devant un groupe. Et Jill croit que les garçons de sa classe ont maintenant plus de respect pour les filles depuis qu’elles présentent les messages de leur campagne. Marika et Jill se sentent plus à l’aise et elles interagissent avec plus de confiance avec les garçons.

Andrea est une championne de l’équipe pour une école saine

L’école élémentaire catholique St Alfred avait des préoccupations au sujet du bien-être de ses élèves. Andrea, enseignante ressource pour l’enfance en difficulté, a inscrit son école à la Certification écoles saines d’Ophea et a créé un comité responsable de la santé et du bien-être à l’école composé de membres du personnel, des élèves et des partenaires communautaires qui croient que la santé mentale est tout aussi importante que la santé physique.

Grâce à la démarche à suivre dans le cadre de la Certification écoles saines, Andrea a pu donner les moyens aux élèves d’assumer un rôle actif dans la prise de décisions et la mise en œuvre d’initiatives promouvant la santé et le bien-être à l’école. Les élèves avaient non seulement un mot à dire relativement aux initiatives ayant lieu à l’école, ils les organisaient ! L’ensemble des membres de la communauté scolaire ont pu tirer profit des occasions de renforcer leur santé et leur bien-être sur les plans mental, physique et émotionnel. L’école élémentaire catholique St Alfred a obtenu la Certification écoles saines de niveau or en 2018.

Laura et Andrea sont des championnes en matière d’inclusion

La classe communautaire d’élèves ayant des troubles du spectre de l’autisme (TSA) de l’école publique Highgate a forcé Andrea, l’enseignante d’éducation physique, et Laura, l’enseignante des élèves ayant des TSA, à repenser l’enseignement de l’éducation physique. Elles se sont demandé comment il serait possible d’offrir des occasions concrètes à tous les élèves de participer, peu importe leurs aptitudes. Une stratégie à laquelle elles ont fait appel reposait sur le principe de périodes d’intégration inversée ; elles ont choisi des élèves des classes ordinaires et les ont jumelés à des élèves ayant des troubles du spectre de l’autisme afin de les accompagner dans la mise en œuvre de certaines habiletés. Ce fut un grand défi pour les élèves des classes ordinaires, car ils n’avaient jamais collaboré avec des élèves ayant des troubles du spectre de l’autisme. Après avoir utilisé la ressource Étapes vers l’inclusion d’Ophea, Laura et Andrea sont maintenant mieux en mesure d’expliquer aux élèves réguliers comment accompagner efficacement les élèves ayant des TSA et elles ont maintenant de nouvelles idées de modifications et d’accommodements pour les activités. L’école publique Highgate fait de l’inclusion une priorité dans tout ce qu’elle fait.