Chronique sur le webinaire « Building Healthy Eating Habits and Food Literacy Skills with the H&PE Curriculum » (habitudes alimentaires saines, littératie alimentaire et programme-cadre d’ÉPS) | Ophea.net

Chronique sur le webinaire « Building Healthy Eating Habits and Food Literacy Skills with the H&PE Curriculum » (habitudes alimentaires saines, littératie alimentaire et programme-cadre d’ÉPS)

Mardi, Mai 25, 2021 - 13:24

Choisir une banane, ce n’est pas aussi simple que ça. Lorsque vous regardez l’étalage de bananes dans le rayon des fruits et légumes, vous vous demandez peut-être : Comment puis-je choisir une banane assez mûre pour manger? Est-ce que les bananes sont cultivées localement ou importées? Comment sont-elles cultivées, et est-ce que leur culture a un impact sur l’environnement et l’économie? Les bananes sont-elles plus nutritives que du yogourt aromatisé aux bananes? Comment puis-je utiliser une banane pour préparer d’autres aliments? Il peut être difficile pour nous et nos élèves de démêler toutes ces questions.

Le sujet Alimentation saine du domaine d’étude Vie saine des programmes-cadres d’éducation physique et santé (ÉPS) porte sur bien plus que l’enseignement à nos élèves sur les aliments qu’il faut consommer. Il nous amène à avoir des conversations sur les choix alimentaires avec les élèves, à les conscientiser sur la provenance des aliments, à cultiver des aliments pour leur faire comprendre les systèmes alimentaires durables, et à adopter des habitudes alimentaires plus saines comme manger en bonne compagnie; tout ça pour que les apprenants acquièrent une littératie alimentaire.

Lors des webinaires précédents, nous avons discuté du Guide alimentaire canadien et des liens aux programmes-cadres d’ÉPS pour aider les élèves à acquérir les connaissances et les habiletés pour faire les choix alimentaires les plus sains possibles. Le 4 mai 2021, des enseignantes et un enseignant nous ont présenté leur utilisation de ces stratégies pour favoriser des habitudes alimentaires saines, et la littératie alimentaire dans le cadre de l’enseignement des programmes-cadres d’ÉPS.

Nous tenons à remercier notre partenaire, la Helderleigh Foundation, pour ce webinaire, ainsi que nos présentatrices et présentateur :

  • Andrea Barrow, enseignante d’éducation physique et santé pour le Limestone District School Board à Kingston, et ambassadrice d’Ophea.
  • Andrea Haefele, enseignante d’éducation physique et santé au York Region District School Board, et présentement conseillère en matière du programme-cadre pour Ophea.
  • Robin MacDonald, enseignante spécialisée en ÉPS et en éducation de l’enfance en difficulté pour le Near North District School Board, et ambassadrice d’Ophea.
  • Shaun Vaillancourt, responsable en matière d’éducation sur un mode de vie saine et actif et enseignant spécialisé en immersion française au Trillium Lakeland District School Board, et ambassadeur d’Ophea.

Visionnez l’intégralité du webinaire sur notre chaîne YouTube (en anglais seulement). 

Qu’est-ce que la littératie alimentaire?

Dans le cadre du sujet Alimentation saine du domaine d’étude Vie saine, « L’élève doit acquérir les connaissances et les habiletés nécessaires pour faire des choix sains en matière d’alimentation. L’élève pourra examiner ses propres choix et ses habitudes alimentaires, et développer des objectifs personnels pour une alimentation plus saine, tout en restant dans le cadre des paramètres qu’elle ou il peut contrôler. »1 Le contenu du sujet Alimentation saine des programmes-cadres de l’élémentaire et du secondaire souligne l’importance pour les élèves d’avoir les connaissances, les habiletés, et les attitudes nécessaires pour comprendre et examiner la provenance des aliments, l’impact des aliments consommés sur leur santé, et les façons de faire des choix éclairés quant à leur alimentation. C’est pour cette raison que les élèves doivent acquérir une littératie alimentaire, définie par les Diététistes en santé publique de l’Ontario2 comme étant :

  • des connaissances en matière d’alimentation et de nutrition;
  • des compétences culinaires;
  • un sentiment de confiance lors du choix, de la préparation, et de la consommation d’aliments;
  • la prise de décisions alimentaires plus saines la plupart du temps;
  • la compréhension de l’influence du système alimentaire, de l’environnement alimentaire, des conditions de vie, de la culture, et des traditions sur les décisions alimentaires;
  • la compréhension que ces éléments sont interdépendants.

L’apprentissage socioémotionnel au sein du programme-cadre d’ÉPS du palier élémentaire offre une approche unique pour l’enseignement des contenus d’apprentissage du sujet Alimentation saine, et pour un apprentissage pertinent pour les élèves. Nos enseignantes et enseignant ont souligné l’importance d’intégrer l’apprentissage socioémotionnel pour favoriser l’acquisition de la littératie alimentaire :

« En enseignant aux élèves à porter attention à ce qu’ils ressentent lorsqu’ils consomment divers aliments, ils peuvent établir un lien personnel à l’expérience alimentaire. L’intégration de l’apprentissage socioémotionnel lors de l’enseignement sur l’alimentation saine renforce la confiance de mes élèves pour la mise en pratique de leurs habiletés de la pensée critique et créative pour prendre des décisions éclairées concernant une alimentation saine dans le cadre des paramètres qu’ils peuvent contrôler. » Shaun Vaillancourt

« Je crois également que dans notre rôle, nous devons donner l’exemple lors de l’enseignement sur l’alimentation saine. En adoptant un langage neutre en matière d’alimentation3, je peux favoriser un état d’esprit positif concernant les aliments, et enseigner à mes élèves à écouter leur corps, et à prendre des décisions concernant les choses qu’ils aiment, qu’ils veulent, dont ils ont envie, et l’ensemble de l’expérience gourmande. » Robin MacDonald

L’attente et les contenus d’apprentissage liés aux habiletés de vie du programme-cadre d’ÉPS du secondaire offrent « un contexte propice au développement des habiletés de vie qui aideront l’élève à apprendre à mieux se connaître, et à évoluer dans le monde qui l’entoure et à y contribuer. »4 Andrea Barrow a expliqué comment l’attente et les contenus d’apprentissage liés aux habiletés de vie ont aidé ses élèves à maîtriser les apprentissages concernant l’alimentation saine, et à concevoir les aliments comme une source d’énergie pour leur corps et leur cerveau en vue de les aider à adopter des habitudes alimentaires saines, comme prendre plaisir à consommer des aliments et à le faire en bonne compagnie.

L’établissement d’une relation positive avec les aliments

Le Guide alimentaire canadien n’adopte pas une approche sur l’alimentation axée seulement sur les aliments que nous consommons. Il faut apprécier les aliments au-delà des nutriments qu’ils nous apportent afin d’établir une relation positive avec ceux-ci. Une alimentation saine doit également tenir compte de notre environnement et de nos comportements alimentaires.

Dans notre rôle d’enseignantes et enseignants, nous trouvons toujours des façons collaboratives et créatives pour permettre aux élèves d’apprendre les contenus d’apprentissage du sujet Alimentation saine. La création d’un environnement d’apprentissage sécuritaire et sécurisant dans lequel le personnel enseignant reconnaît et respecte la diversité des élèves créera des assises solides pour leur apprentissage et leur réussite. Il est important de se rappeler que « certains sujets de vie saine doivent être abordés avec respect, et beaucoup de délicatesse et d’empathie en raison des valeurs familiales, religieuses, sociales ou culturelles, et de la nature personnelle de ces sujets. »5

Un bon point de départ pour que l’apprentissage sur le sujet de l’alimentation saine soit intégré et concret est de connaître vos apprenants, leurs familles, et la communauté scolaire. Robin MacDonald est enseignante dans une collectivité rurale; elle a expliqué comment la leçon « Aliments locaux et culturels » des Ressources d’appui au programme-cadre d’ÉPS de l’élémentaire (Leçon 3, 3e année, Facteurs ayant un impact sur la prise de décisions saines) a aidé ses élèves à comprendre comment les aliments frais locaux et les aliments de diverses cultures peuvent contribuer à des choix alimentaires plus sains.

Une autre bonne façon pour les élèves d’explorer et de se familiariser avec les aliments est de leur fournir des occasions d’analyser, de synthétiser, d’évaluer, et de réfléchir. Andrea Barrow a expliqué comment elle a utilisé la ressource d’Ophea L’apprentissage fondé sur l’enquête en ÉPS pour aborder les mythes alimentaires et les régimes à la mode avec ses élèves du cycle supérieur. « L’adoption d’une approche fondée sur l’enquête a permis à mes élèves d’examiner de nouveaux aliments et de faire place à leur curiosité. J’ai été en mesure de leur présenter de nouvelles recettes pour les aider à mieux comprendre les sources d’aliments durables et à se familiariser avec des aliments consommés dans d’autres pays. »

Nous devons examiner notre approche visant le renforcement des connaissances et de la compréhension des élèves sur les aliments étant donné que cela favorise l’adoption d’habitudes alimentaires saines. Shaun Vaillancourt nous a expliqué l’importance de créer une culture promouvant une école saine avec le programme de la Certification écoles saines d’Ophea et la façon dont celui-ci a aidé les élèves à approfondir leur apprentissage sur l’alimentation saine au-delà de la salle de classe. L’alimentation saine est un sujet de santé sur lequel l’école de Shaun axe ses efforts. L’utilisation de la ressource Idées pour passer à l’action d’Ophea permet de faire participer l’ensemble de la communauté scolaire pour bonifier certains programmes existants comme le programme de nutrition, et pour offrir des possibilités d’apprentissage aux élèves en vue de renforcer leur confiance et leurs habiletés pour identifier, cultiver et préparer des aliments ensemble, et pour prendre plaisir à les manger.

L’établissement de liens pluridisciplinaires en mathématiques et en français renforcera l’importance d’une alimentation saine. En faisant appel à la ressource Le bien-être et ton portefeuille d’Ophea avec les apprenants des cycles moyen et intermédiaire, le personnel enseignant peut établir des liens concrets à ce concept.

Il faut aborder le sujet de façon réfléchie pour offrir des expériences sécuritaires et enrichissantes à tous les élèves. Nous avons appris de nos enseignantes et enseignant que la façon la plus efficace d’aborder l’alimentation saine est en piquant la curiosité des élèves concernant les aliments, en établissant des liens concrets, et en suscitant la réflexion.

Vous pouvez accéder à d’autres informations en consultant les chroniques de nos webinaires connexes :

Pour d’autres activités et de plus amples renseignements sur la littératie alimentaire et l’ÉPS, consultez notre ressource en ligne gratuite, Alimenter la réflexion pour des choix plus sains. Elle intègre des concepts associés à la littératie alimentaire et à l’étude des médias à des discussions sur l’alimentation saine, permettant ainsi aux élèves d’acquérir les habiletés pour faire des choix alimentaires plus sains dans diverses situations en tenant compte des facteurs qu’elles et ils peuvent contrôler.

Poursuivons la discussion! Partagez avec nous (@OpheaCanada) sur Twitter, Facebook, et Instagram.

Pour demeurer à l’affut des possibilités de perfectionnement professionnel, des ressources et des services d’Ophea, inscrivez-vous pour recevoir le bulletin électronique eConnexion d’Ophea.


1 Ministère de l’Éducation de l’Ontario. (2019). Le curriculum de l’Ontario de la 1re à la 8e année : Éducation physique et santé (p. 47). Récupéré de : http://www.edu.gov.on.ca/fre/curriculum/elementary/2019-education-physiq...

2 Diététistes en santé publique de l’Ontario. (2017). What is Food Literacy. Récupéré de : https://www.odph.ca/food-literacy-1

3 Diététistes en santé publique de l’Ontario. (2020). Santé mentale et préjugés liés au poids à l’école. Récupéré de : https://www.osnpph.on.ca/upload/membership/document/2021-01/mental-healt...

4 Ministère de l’Éducation de l’Ontario. (2015). Le curriculum de l’Ontario de la 9e à la 12e année : Éducation physique et santé (p. 32). Récupéré de : http://www.edu.gov.on.ca/fre/curriculum/secondary/health9to12Fr.pdf

5 Ministère de l’Éducation de l’Ontario. (2019). Le curriculum de l’Ontario de la 1re à la 8e année : Éducation physique et santé (p. 46). Récupéré de : http://www.edu.gov.on.ca/fre/curriculum/elementary/2019-education-physiq...