Cinq façons dont le jeu actif appuie les jeunes élèves | Ophea.net

Cinq façons dont le jeu actif appuie les jeunes élèves

Jeudi, Novembre 30, 2017 - 09:43

Lorsque le jeu actif et l'apprentissage vont de pair, nous aidons les élèves à partir du bon pied en classe et leur transmettons un message sur l’importance de demeurer actif et de prendre soin de leur bien-être au quotidien pour favoriser leur apprentissage. Ce sont des concepts qui seront renforcés chez les jeunes élèves au cours de leurs années d’études et de leur vie adulte.

Le Programme de la maternelle et du jardin d’enfants (juin 2016) du ministère de l’Éducation ne considère plus l’éducation physique et santé (ÉPS) comme une matière dans les classes de la maternelle et du jardin d’enfants. Il s’agit plutôt d’un style de vie aidant les jeunes élèves à être actifs et à le demeurer tout au long de la journée. En adoptant une approche intégrée pour favoriser l’activité physique et le bien-être, le Programme de la maternelle et du jardin d’enfants appuie les jeunes élèves en leur permettant :

  • De renforcer leurs habiletés motrices. Par exemple, en utilisant différents moyens locomoteurs (sautiller, sauter, sauter à cloche-pied, etc.) pour inventer un jeu dans un espace intérieur ou extérieur ou dans la salle de classe.
  • D’avoir des occasions d’explorer et de découvrir. Par exemple, une approche préconisant l’apprentissage fondé sur l’enquête est appropriée pour l’enseignement pour toutes les années d’études. Cela dit, étant donné que les élèves de la maternelle et du jardin d’enfants ne font que commencer à explorer et à découvrir, il est d’autant plus efficace de les encourager à poser des questions et de les appuyer dans leur quête de réponses. Un changement dans la façon d’enseigner pourrait être apporté, en encourageant un enfant à explorer des façons d’utiliser une pièce d’équipement plutôt qu’en lui enseignant une habileté (p. ex., la façon de lancer une balle).
  • De développer des habiletés d’autorégulation. Par exemple, en étant à l’écoute de leur corps pour des signes leur disant qu’ils ont besoin de bouger, de se reposer et d’aller aux toilettes ou qu’ils ont faim, leur bien-être est favorisé.
  • De démontrer des connaissances. Par exemple, en suivant des règles lorsqu’ils utilisent de l’équipement ou en établissant de nouvelles règles lors de la création d’une nouvelle activité ou d’un nouveau jeu.
  • De démontrer qu’ils agissent de façon sécuritaire. Par exemple, en faisant participer les jeunes élèves à l’établissement de règles de sécurité lors des activités, ceux-ci ont l’occasion de montrer qu’ils peuvent agir de façon sécuritaire. De plus, s’ils participent à l’élaboration des règles, ils sont plus susceptibles de les suivre.

Ressources et outils utiles

Vous ne savez pas par où commencer? De nombreuses ressources d’apprentissage pour la petite enfance peuvent vous aider. Les ressources suivantes sont conviviales et vous pouvez y accéder en ligne.

Avez-vous des conseils pour garder les jeunes élèves actifs tout au long de la journée ? Faites-nous-en part sur Twitter en utilisant #APQchaquejour et @OpheaCanada.