L’apprentissage fondé sur l’enquête : le point de vue d’un enseignant | Ophea.net

L’apprentissage fondé sur l’enquête : le point de vue d’un enseignant

Vendredi, Mai 6, 2016 - 14:09

Séances de questions avec Paul André Cyr, EAO, enseignant à l’ÉÉC Sainte-Marguerite-d’Youville

1.  Selon vous, pourquoi l’enquête est-elle une approche si efficace pour susciter l’intérêt et la participation des élèves dans leur apprentissage?

L’enquête permet aux élèves de renforcer leurs capacités, d’assumer un plus grand contrôle sur leur apprentissage et de faire preuve d’un plus grand esprit critique relativement à leur progrès. Cette approche demande aux élèves de contribuer activement à l’élaboration des critères de réussite et elle leur donne l’occasion d’effectuer une réflexion sur leur croissance personnelle.

Tout au long de leurs études, les élèves participent activement et ils sont plus motivés pour apprendre. En favorisant leur autonomie, l’enquête est l’une des façons les plus efficaces de les motiver. L’enquête permet aux élèves de devenir plus autonomes au fur et à mesure qu’ils progressent, de devenir plus confiants et de contribuer activement à leur apprentissage.

2. Pourquoi est-il important que les enseignants en ÉPS adoptent une approche axée sur l’enquête et la recherche en ÉPS?

Le degré d’expérience et la capacité de chaque élève varient lorsque vient le temps de faire de l’activité physique. Les élèves n’ont pas tous l’occasion de participer à des activités parascolaires. Bien qu’historiquement la réussite en ÉPS était étroitement liée à la performance athlétique, ce n’est plus le cas. L’éducation physique est maintenant axée sur l’apprentissage des élèves, favorisant le développement des habiletés de chaque individu et offrant des occasions aux élèves de s’entraîner et d’effectuer une réflexion sur leur apprentissage. Cela s’applique aux habiletés motrices ainsi qu’aux habiletés interpersonnelles. L’apprentissage fondé sur l’enquête donne des possibilités aux élèves de réussir à développer des habiletés motrices par l’exploration et la réflexion et elle donne l’occasion aux élèves de collaborer avec d’autres personnes et de mettre en pratique leurs habiletés interpersonnelles et leurs habiletés de la pensée critique et créative.

Pour les stratégies de jeu, la démonstration par les élèves de leurs habiletés de coopération et de pensée critique est toute aussi importante que leur performance. Une approche préconisant l’apprentissage fondé sur l’enquête aide les enseignants à enseigner et à évaluer le développement des habiletés personnelles et interpersonnelles ainsi que leshabiletés associées à la coopération et à la pensée critique. De plus, elle augmente la probabilité que les élèves réussissent et mènent une vie saine et active.

3. Veuillez donner un exemple précis pour lequel vous avez fait appel à une approche préconisant l’apprentissage fondé sur l’enquête pour favoriser l’apprentissage des élèves en ÉPS. Comment utilisez-vous l’enquête pour aider les élèves à développer leurs habiletés motrices lorsqu’ils font de l’activité physique?

Les élèves de deuxième année aiment bien se faire divertir. Ils sont aussi à un âge où les élèves qui prennent part à des activités parascolaires peuvent être bien avantagés dans le développement de leurs habiletés motrices de base. Certains élèves ont depuis longtemps acquis les mouvements de base (dans ce cas-ci, le lancer par-dessous). D’autres semblent exécuter tous les mouvements de la mauvaise façon. Par exemple, ils peuvent adopter une mauvaise posture et tenir l’objet de la mauvaise façon, ou avoir de la difficulté relativement à la synchronisation et la précision.

Dans une approche préconisant l’apprentissage fondé sur l’enquête, il est important d’enseigner aux élèves à devenir plus autonomes et diriger eux-mêmes leur apprentissage. De plus, la mise en pratique de vos habiletés de la pensée critiquedevant les élèves est une manière très efficace de leurenseigner à évaluer leurs propres mouvements. Qui plus est, la meilleure façon de faire une démonstration n’est pas toujours de faire une démonstration de la bonne façon de lancer par-dessous puis de leur demander de l’analyser. Essayez plutôt le contraire. Imitez les erreurs de tous vos élèves et devenez le pire lanceur par-dessous imaginable et demandez-leur de vous aider à améliorer votre technique. Demandez-leur des conseils sur le premier pied à déplacer vers l’avant et démontrez de façon humoristique comment une personne peut se contorsionner si elle ne déplace pas vers l’avant le pied opposé à la main qui lance. Tenez l’objet dans votre main d’une façon qui fera rire les élèves et demandez-leur de vous donner des conseils sur la manière de bien tenir l’objet. Montrez-leur également ce qui arrive lorsque l’objet est relâché trop tôt ou trop tard dans la phase du lancer, en vous assurant que les résultats soient amusants. Pour terminer, après avoir écouté leurs suggestions, faites une démonstration de la bonne technique de mouvement pour lancer et demandez-leur d’expliquer pourquoi cette façon de faire offre une plus grande probabilité de réussite. 

Bien que certains élèves trouveront cette approche amusante, elle aide les élèves à former des opinions et à apprendre comment réfléchir au sujet de leur propre performance. Lorsqu’ils ont l’occasion de mettre en pratique leurs connaissances, les élèves sont en mesure de développer leurs habiletés de pensée critique et ils découvrent des façons d’améliorer leurs techniques et leurs habiletés motrices.

4. Comment l’enquête améliore-t-elle l’apprentissage des élèves en ce qui a trait aux habiletés de vie?

Comme expliqué précédemment, l’éducation physique est maintenant axée sur l’apprentissage des élèves, favorisant le développement des habiletés de chaque individu et l’acquisition d’habiletés interpersonnelles qui sont bénéfiques dans tous les aspects de leur vie.

Une approche axée sur l’apprentissage fondé sur l’enquête encourage les élèves à développer leur connaissance de soi en leur demandant de se poser des questions et d’évaluer leur performance et de communiquer leurs observations à l’ensemble du groupe. Plutôt que de stigmatiser les échecs et les réticences des élèves, il faut encourager les erreurs, car elles servent de tremplin au développement. Le progrès est vu d’un œil positif. Il faut encourager l’établissement d’objectifs et de défis, et il ne faut pas se moquer d’une personne qui fait part de ses réussites ou échecs. Il s’agit d’un geste collaboratif.

Pour plusieurs élèves, l’éducation physique peut être intimidante, particulièrement lorsque certains pairs peuvent sembler avoir plus de capacités physiques innées. Cependant, une approche préconisant l’apprentissage par l’enquête est inclusive et favorise la réussite de tous les élèves. De même, elle encourage les élèves à prendre des risques et à discuter des avantages de ceux-ci avec des coéquipiers, permettant ainsi aux élèves de renforcer leurs habiletés de prise de décision et de travail d’équipe (sans égard pour le résultat).

5. Quel conseil donneriez-vous à un enseignant qui en est à ses premières armes quant à l’utilisation de l’enquête en ÉPS?

Essayez, et essayez souvent. Tout comme pour notre objectif pour les élèves, l’objectif pour les enseignants n’est pas de comprendre et de mettre en pratique chaque composante de cette approche immédiatement. Ce n’est pas une question de performance, mais de progrès.

Une approche préconisant l’apprentissage par l’enquête peut être intégrée à tout plan de leçon et peut être mise en application autant sur le plan individuel que pour un groupe. Si vous ne savez pas par où commencer, n’oubliez pas que vous pouvez commencer par de petits efforts à n’importe quel stade du processus. L’objectif de l’approche préconisant l’apprentissage par l’enquête est de permettre aux élèves d’effectuer une réflexion sur leur apprentissage et sur la façon dont ils peuvent remporter du succès et acquérir de nouvelles connaissances afin de mener une vie active et en santé. C’est toujours le bon moment d’intégrer l’enquête à vos leçons!