Les bienfaits des classes actives en plein air : une séance de questions avec la Mine Centre Public School | Ophea.net

Les bienfaits des classes actives en plein air : une séance de questions avec la Mine Centre Public School

Mardi, Janvier 9, 2018 - 09:41

Les conditions météorologiques plus froides peuvent être intimidantes, mais pas pour les élèves qui prennent plaisir à profiter des bienfaits des classes actives en plein air. Peu importent le mois ou les conditions météorologiques, de plus en plus d’enseignants mettent en place des espaces d’apprentissage à l’extérieur pour faire bouger les élèves. Dans le cadre de notre entrevue avec des membres du personnel de la Mine Centre Public School située dans l’ouest de l’Ontario, ceux-ci nous font part de la façon dont ces classes actives en plein air motivent les élèves à renouer avec la nature et les aident à acquérir et développer des habiletés de la pensée critique.

Qu’est-ce qui vous a motivé à mettre en œuvre des classes actives en plein air?

Dans la classe du jardin d’enfants, nous avons constaté que les élèves avaient besoin de sortir plus souvent dehors, alors nous avons commencé à faire des randonnées pédestres. Notre école est entourée par la nature ; des arbres, des lacs, des rochers, des animaux et la forêt ; nous avons donc tiré profit de notre emplacement. Nous avions remarqué que certains élèves ne se sentaient pas à l’aise dans la forêt et nous souhaitions changer cela. De plus, dans le cadre du Programme de la maternelle et jardin d’enfants, nous voulions faire une place aux questions sur les sciences et la nature et avoir un endroit près de l’école où nous pourrions aller plus souvent. Lorsque nous avons mis en place notre camp (notre espace d’enseignement en plein air), nous nous sommes aperçus que le fait d’être à l’extérieur favorisait l’autorégulation et un sentiment de bien-être chez les élèves. Le camp est finalement devenu un lieu où les élèves peuvent renouer avec la nature, leur culture et le savoir traditionnel.

Quelles sont les habiletés que les élèves peuvent acquérir en participant aux classes actives en plein air?

Nous avons constaté que les élèves peuvent acquérir plusieurs habiletés en fréquentant notre camp. Nous marchons pour nous y rendre et pour en revenir, améliorant ainsi l’endurance, la condition physique, et la persistance. Les élèves portent des sacs à dos avec des articles qu’ils utiliseront, ce qui leur permettra d’apprendre à travailler ensemble et à créer une communauté en s’entraidant. En marchant dans la forêt, ils peuvent améliore leur coordination et leur équilibre en passant par dessus des arbres tombés. Les élèves doivent posséder la motricité globale et la motricité fine pour effectuer plusieurs activités pour lesquelles il faut manipuler, lever, retourner et transporter des articles. De plus, leurs sens sont éveillés lorsqu’ils sont en plein air, que ce soit en voyant différents types de champignons ou des pistes d’animaux, en entendant les oiseaux, en sentant des plants de menthe verte ou de mousse ou le parfum du sol forestier.

Lorsqu’ils sont en plein air, les élèves apprennent également à suivre des consignes, qu’il s’agisse de consignes pour assurer leur sécurité ou pour effectuer une activité. Les habiletés de prise de décisions sont également requises pour choisir des jeux, un sentier à explorer, ou des objets à ramasser pour le jeu créatif. Les habiletés d’observation s’améliorent significativement au fil du temps, les élèves sont plus attentifs et ils remarquent des choses qui passent souvent inaperçues aux yeux des adultes. La plupart des élèves ont besoin de soutien relatif à l’autorégulation, mais le fait d’être à l’extérieur et en harmonie avec la nature semble avoir un effet calmant et favorise un sentiment de bien-être.

Est-ce que les enseignants devraient être au courant de quelque chose en particulier lorsqu’ils créent une classe active en plein air? Avez-vous des conseils ou des recommandations?

Nous sommes chanceux, car notre école est près d’une région boisée. Si les enseignants ont le choix de l’endroit où créer leur classe extérieure, ils devraient choisir un espace ouvert près de l’école ayant différents types d’arbres, de rochers, de plantes et d’animaux comme des oiseaux, des écureuils, des chevreuils et des grenouilles. Il faut garder les choses simples ; nous avons des appentis rudimentaires fabriqués avec des arbres et des branches, un foyer extérieur non allumé (pour jouer) et des tables de piquenique pour les enfants. En gardant les choses simples, les élèves ont l’occasion d’explorer et de fabriquer leurs propres jouets et de créer leurs propres jeux. J’apporte également un téléphone cellulaire et un sifflet ; il faut enseigner aux élèves qu’ils doivent retourner à l’espace ouvert lorsqu’ils entendent le sifflet. Les enseignants peuvent aussi consulter les lignes directrices pour les activités de « plein air » des Lignes directrices sur la sécurité en éducation physique de l’Ontario pour du soutien lors de leurs préparations.

De plus, nous discutons de l’importance de respecter la nature ; par exemple, ne pas ramasser ou arracher les plantes, les fleurs ou les roches. Nous apportons aussi une trousse de premiers soins, des jumelles, des loupes, de petits outils pour creuser, du papier, des crayons, des guides (arbres, plantes, oiseaux, pistes d’animaux, fleurs) et de la vaisselle-jouet. Pour nous protéger des conditions météorologiques, nous avons une collection de bottes en caoutchouc et de mitaines (nous tentons de nous procurer des vêtements de pluie). Il est bon d’avoir des sentiers balisés par du ruban de signalisation afin de délimiter un espace pour la classe en plein air ; il faut également vérifier les sentiers pour des branches basses ou des arbres qui penchent, particulièrement après une tempête ou une chute de neige abondante.

Il est aussi important d’accorder du temps de jeu libre lors de chaque visite et de régulièrement faire des visites d’assez longue durée afin de permettre aux élèves de se sentir à l’aise lorsqu’ils passent du temps en plein air. Il ne faudra pas beaucoup de temps pour qu’ils se sentent chez eux à leur camp, qu’ils l’aiment et qu’ils aient hâte d’y retourner.

Quelles sont certaines activités auxquelles les enseignants peuvent faire participer les élèves?

Nous nous rendons à notre camp avec un plan plutôt général et nous tentons de suivre les champs d’intérêt des élèves. Parfois, même les meilleurs plans sont mis de côté parce que les élèves ont remarqué quelque chose d’intéressant et nous en discutons. Nous poursuivons à l’extérieur l’apprentissage fait à l’intérieur. Par exemple, si nous apprenons en classe au sujet des lièvres, une fois rendus à notre classe en plein air, nous pouvons trouver des preuves que les lièvres y habitent. De plus, le plein air est un formidable espace permettant à des classes de plusieurs années d’études de faire des activités ensemble.

Voici une liste des activités que nous avons faites dans notre classe en plein air :

  • Littératie : lecture de récits, jeux de rôle, narration, enchaînement, vocabulaire, écoute, communication orale, dessin, composition, prise de photos.
  • Activité physique/jeux : faire des randonnées pédestres dans des sentiers marqués ; jouer à cache-cache ; jouer au camouflage-chasseur, jouer au renard et au lièvre, construire des forts et des maisons de jeu, faire de la raquette, faire une chasse au trésor en nature.
  • Mathématiques : compter, trier/classer, estimer, mesurer, reconnaître les nombres, formes.
  • Enquête : identifier des pistes d’animaux, des lièvres, des cèdres, des canards, des orignaux, des arbres, des plantes, des nids.
  • Savoir traditionnel : plantes médicinales, déplumer des canards, nettoyer des poissons, riz sauvage, apprendre au sujet des différents arbres.
  • Récolte automnale : transformation du riz sauvage.
  • Autres : arts dramatiques, écouter et consigner, changements saisonniers, installer une caméra de sentier, installer des mangeoires à oiseaux/nourrir les oiseaux, apprendre à bâtir des structures avec des bouts de bois et des branches.

Comment pourriez-vous encourager les élèves à être actifs en plein air plus souvent (en dehors des heures d’école)?

Les activités que nous faisons à notre camp ont influencé certaines activités que les élèves peuvent faire à la maison. Plusieurs élèves ont mentionné qu’ils sont allés faire de la randonnée pédestre dans des sentiers avec leur famille ou des amis, ou qu’ils ont bâti des forts à côté de leur maison. Nous renseignons les parents au sujet des activités que nous planifions faire et lorsque nous prévoyons de passer une journée au camp. Nous espérons que cela lancera des discussions au sein des familles sur ce que les élèves apprennent. Nous croyons que si les élèves sont enthousiastes à propos des activités que nous leur présentons dans la classe en plein air, ils apporteront cet enthousiasme à la maison. Les élèves sont plus susceptibles de demeurer actifs à l’extérieur si l’ensemble de la famille l’est aussi.

Voici une liste d’activités qui se font dans les classes actives en plein air et qui peuvent également se faire à la maison :

  • Construire un fort pour y jouer à l’intérieur ;
  • Délimiter une piste près de votre maison afin d’y faire une randonnée pédestre ;
  • Créer votre propre guide de la faune et de la flore pour la région près de votre maison (pistes d’animaux, plantes, fleurs, arbres, etc.) ;
  • Planter un arbre, des fleurs ou une haie ou semer un jardin ;
  • Choisir un arbre particulier pour l’année et faire une recherche à son sujet ;
  • Nettoyer/embellir la nature environnante en ramassant des déchets ;
  • Faire un feu de camp et faire du camping dans la cour arrière ou dans un parc (selon les règlements municipaux) ;
  • Faire partie d’un comptage des oiseaux locaux ;
  • Faire une chasse au trésor en nature ;
  • Installer une mangeoire à oiseaux ou une caméra de sentier afin de voir quels sont les animaux qui habitent près de chez vous ;
  • Être des détectives de pistes d’animaux.

Marge Hale, Enseignante du jardin d’enfants                                                      

Sara Empey, Éducatrice de la petite enfance

À quelle fréquence amenez-vous l’enseignement en plein air ? Faites-nous part ci-dessous et sur les réseaux sociaux de conseils et d’idées pour des classes actives en plein air : Twitter/Facebook. Vous souhaitez aller à l’extérieur plus souvent ? Nous espérons que les idées d’activités décrites dans ce billet sauront vous inspirer et vous aideront à vous lancer dans cette aventure !